DGhost's Blog

A sysadmin thoughts about the Internet and technologies…

La guerre des fureteurs contre-attaque!

| 0 comments

Si vous n’êtes pas déjà au courant, sachez que Google viens de lancer, gratuitement, son fureteurs (browser) pour le web, intitulé, Chrome.  En deux mot : Wow.  Impressionnant.  La rapidité du logiciel m’a saisie tout de suite.  Le logo me fait penser à un croisement entre celui de Windows et de Firefox.  Très simple et épurés dans son apparence, c’est un fureteur tout à fait génial pour les néophytes du web.  Bien pensé, bien sur puisque ça viens de Google, ils ont pris une approche de conception comme celle d’un OS (système d’opération).

Ce que le hyperthreading et les dual, quad et autres multicoeurs (core) nous apprend en ce moment, c’est que nous somme dans l’ère informatique du “multithread“, c-à-d plusieurs opérations de calcul sont effectué en même temps au lieu de la bonne vielle méthode du 1 calcul à la fois s.v.p…  Il est évident que l’on sait bien faire les choses chez Google, techniquement parlant.  Chrome est avant tout un fureteur créer par Google, pour – les applications de – Google.  Pour les détails techniques supplémentaires, je vous pointe vers le carnet techno de Bruno Guglielminetti chez radio-canada.  Aussi il faudrait faire attention, on dirait que sur certains points, Google commence réellement à ressembler à : Big Brother is watching you… La licence d’utilisation de Chrome (EULA) me fait très peur. Mais voila que Google change déjà d’idée sur le EULA!  Il semblerait que les termes utilisé dans le EULA de Chrome n’ai pas été choisie judicieusement.  Ouains, je vais la laisser passer celle là…

Cela dit, il ne deviendra pas mon premier fureteur de premier choix avant un bon moment.   Peut-être que Chrome pourrait prendre ma première place de Mozilla Firefox, dans un certain futur, mais il faudrait pour cela que le logiciel puisse obtenir un système de plug-ins à la Firefox pour que je puisse m’y intéresser.  À moins que Firefox décide dans un futur de transformer son fureteur en un logiciel multithread, ce serait le meilleur des mondes pour moi.  En attendant, je vais continuer à fermer et à ré-ouvrir Firefox régulièrement sur mon ordi afin de nettoyer la mémoire.

Ah oui, il y a aussi le beta d’Internet Explorer 8 en ce moment, j’était quasiment en train de l’oublier celui-là.  Toujours aussi lent, selon moi, on voit que tout les fureteurs sont en mode d’épuration de l’interface pour rendre cela le plus simple possible au nouveaux utilisateurs d’Internet.  C’est drôle, après toute ces années de voir une nouvelle guerre de fureteurs mais à 3 camps cette fois-ci (ou 4 si vous comptez safari, mais non, je ne le compte pas, pas encore) .  Netscape?  Ah oui, hahahaha.  Mon premier browser, la version 3 Gold, un browser qui doit maintenant rester dans l’histoire, surtout après ce qui c’est passé avec AOL.  Mais bon, à quoi ca sert une guerre de fureteurs?  Dans en un sens général, je dirais à l’innovation des fureteurs et à leur efficacité (mais ça, vous le saviez déjà).  Pour les concepteurs, tout est une question de market share.  Déjà que Firefox à finalement réussi à faire brasser la cage de l’équipe d’IE, voilà que Google débarque en ville et met encore plus de pression sur les autres camps adverse.  Hourra pour nous, les utilisateurs!

Author: DGhost

System Administrator and consultant for more than 14 years. I've always used computers since I was a kid. I' ve specialized in networking, servers and the inner workings of the Internet. My blog is aimed as a personnel point of view on some technologies, the web, sciences and the Internet in general. If you are wondering why this website is in French and English, that's because I'm a french Canadian who also speaks English and sometimes, when I'm drunk, dabble in Spanish.Consultant et administrateur de système informatisé depuis plus de 14 ans, DGhost est plongé dans l’informatique depuis son plus jeune âge. Spécialiste des réseaux et serveurs, le fonctionnement de l’Internet n’a plus de secret pour lui. Son blog se veut une réflexion sur le web, l'informatique, les sciences et la technologie.

Leave a Reply

Required fields are marked *.



 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.